TECHNIQUES

«  Même au Japon, et malgré sa tradition de l'art textile, les textiles faits main deviennent une rareté, remplacés par des rouleaux de tissus produits en masse qui ne rendront jamais le toucher ou l'éclat des tissus créés par un maître artisan sur la base d'une idée personnelle. Obtenir la bonne teinte de bleu indigo, réaliser au pochoir une fleur ou un nuage, ou tisser aussi richement qu'une tapisserie fait l'attrait des tissus japonais. Qu'il s'agisse d'un kimono, d'une écharpe ou d'un manteau, les tissus japonais sont tissés, teints et brodés avec un soin infini. La fierté professionnelle et les techniques artisanales des Japonais ont été une source de chefs d'œuvre visuels et tactiles, et le artisans japonais ont mérité leur place parmi les plus talentueux du monde. Heureusement, même au sein de la modernisation effrénée du Japon, un petit nombre d'artistes tentent de préserver cet art traditionnel. Les Japonais perçoivent le textile en tant qu'incarnation de la beauté et comme des objets de famille, dépositaires de l'Histoire, ce qui fait de l'étude des tissus japonais une porte vers une autre culture, un autre peuple, une autre époque.  »


Extraits de Textile Art of Japan, Sunny YANG, Rochelle M. NARASIN
Acheter sur Amazon : http://amzn.to/2cz3Azr

PageLines